Harvey Milk

Publié le par somme where over the

HARVEY MILK

Très attendu, salué lors de la cérémonie des oscars, le film sur le premier élu militant gay américain est une réussite.

Émouvant, il nous plonge à la fois dans la vie de Milk et le monde de son époque. Une histoire où sa vie personnelle a peu à peu, mais en quelque années, poussé ce héros à s'exposer d'une manière inconcevable pour l'époque.
C'est que le film commence par des images terribles, qui paraissent d'un autre temps, d'arrestations et rafles, à coté desquelles les petites descentes dans les boites parisiennes de la rue Sainte Anne n'étaient que des visites de courtoisie un peu obligées par la législation encore en vigueur à l'époque...
Au fil d'un épanouissement personnel et de la construction de sa vie, filmés de manière touchante et délicieusement 70's (kodacolor technichrome façon super 8) dans lesquelles s'insèrent facilement d'authentiques documents de l'époque, Harvey Milk devient le centre d'une petite communauté de San Francisco de plus en plus grande et dérangeante pour les bien pensants.
Sa vie finira par un engagement politique fort, des candidatures malheureuses qui finiront par aboutir à une élection, et un combat contre les tenants des "valeurs naturelles", redoutables d'obscurantismes et références bibliques, qui ne sont pas sans rappeler certaines de nos personnalités politiques...
Le combat, le climat, la vie décrits dans ce film montrent à quel point la défense des libertés est âpre et continuelle car rien n'est jamais acquis, tout est toujours à défendre, surtout face à des adversaires qui placent leur vision sur un plan idéologique et irrationnel.
"Harvey Milk" est un film d'histoire; à ce titre il est même presque un film d'Histoire et "de mémoire", car si les premières Gay Pride sont nées de Stonewall en 69 à NY, c'est Harvey Milk qui obtiendra aux homosexuels leurs premiers droits dans cette ville déjà pressentie comme le port de refuge pour un Nouveau Monde gay..

Commenter cet article

greg 10/03/2009 23:02

c'était tellement bien que tu en as oublié de mettre la note... Un 10/10 ?

somme where over the 11/03/2009 09:11


N'en profites pas..
m'as tu déjà vu mettre un 10?? ce jour là, inquiète toi...
allez, entre la réussite de la réalisation, le choix des acteurs qui collent aux vrais pesonnages, l'aspect historique et militant, je me laisserais emballer et je monterais à 8,5 au moins...