be happy

Publié le par somme where over the

on ne peut rester insensible devant cette pauvre fille, adepte forcenée de la "zenitude", qui fait de la "rire attitude", sa thérapie universelle pour essayer de rendre le monde heureux. Et tout en se disant que son tour de force est au dessus des nôtres, on finit par être profondément agacé de toutes ces pirouettes a jeux de mot faciles et de cette attitude enfantine qui ressemble en fait étrangement a une cuirasse pour se protéger de ses névroses (que l'on ne connaîtra pas..).
Pourtant, elle est très différente et très "professionnelle" dans son travail d'institutrice, comme si le monde des enfants lui parait être le monde du bonheur pur dans lequel on peut être "nature et simple". Jusqu'au jour où elle se trouve confrontée à des situations qui vont l'ébranler dans sa vision des choses, tant avec les enfants qu'avec les adultes....
On le voit le film n'est pas du tout a mon sens cet hymne a la "positive attitude" qu'on voudrait lui donner à travers les critiques "encensantes" ici ou là. au contraire.
les seules situations où elle arrive à donner du bonheur, ce n'est pas lorsqu'elle rit béatement, mais lorsqu'elle est confrontée à l'amour. Elle y est confrontée avec un enfant et deux hommes. A ce moment, nous nous disons que ce film loin de ce qu'il parait, est finalement un hymne a l'amour, présenté ici comme la chose qui demande le plus à être adulte et crée le plus de bonheur.
et malgré son changement d'attitude face à ces trois personnages, qui laissait espérer un comportement plus réaliste, nous la voyons avec consternation reprendre son armure de sainte qui tel le saint François de l'hagiographie, ne voyait que Paix et Beauté en tout et partout...
ma note: très difficile a noter. la performance de l'actrice, la subtilité du message d'après ma manière de décrypter le film,mais aussi toute son ambiguïté, font que je suis très partagé.. mon coeur mettrait 2/10, ma raison, 6/10.

Commenter cet article

fildefer 07/09/2008 12:53

J'ai très envie de voir ce film et ton billet me refroidit un peu. Mais la vie est ainsi, tu peux te cacher de toute façon, elle te rattrapera toujours ;-))

somme where over the 07/09/2008 13:40


mon avis est assez discordant par rapport aux autres.. il faut donc se faire son opinion. mais effectivement, l'atitude de l'héroine ne la protege pas; tout au plus lui permet elle de rester dans
sa bulle et de se protéger d'un certain quotidien. mais elle échoue dans son but de rendre les autres heureux et cette epece d'angélisme qu'elle ne remet pas en question montre là toute son
idiotie. il n'en reste que le film est plein de situations drôles justement à cause de ce décalage...